Une culture générale de l’internet...
UGA - 2018-2019 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF
Accueil du site > DLST Mag’ > L’art et le piratage > Piratage : un fléau pour l’art


Auteur de l'article : Gregory Moille

Piratage : un fléau pour l’art

Pour tous, le piratage est devenu quelque chose de quotidien, beaucoup se dise que lorsqu’il veulent un film ou un album "j’ai qu’a le télécharger", mais peu d’entre eux pensent rééllement aux conséquences que çela implique

Tout d’abord, il faut bien comprendre que le peer to peer (ou P2P ou encore "pair a pair") a causer une veritable revolution dans le monde d’internet et aussi des echanges car tout peu devenir echangeable gratuitement sans besoin d’intermédiare.

l’art appartient pour toujours a son createur ( d’aprés la loi française...)

L’art, celon la loi et donc d’un point de vue très très formel, est considéré comme tout ce qui est créer. On peut donc resumer ce texte par : "l’art appartient qu’a son créatuer, a lui seul." Cependant, la loi a quand même reconnu deux « partie » au droit de la création, le droit Moral, qui apartiendra pour toujours a son créateur, sauf au USA où les differenjts type de droit sont « condensés » dans ce qu’on appéle le copiryght, et lui permet d’agir sur celui ci pour par exemple, s’il trouve que celui qui a acheter ses droits patrimoniaux nuit a sa reputations ou fait passer une image trés mauvaise ed ce que son oeuvre représente Il y a donc bien un deuxiémle type de droit, le patrimonial, beaucoup plus interressant pour les auteurs car c’est avec celui ci qu’il touche de l’argent, en le vendant par exemple, ou en vendant leur oeuvre. Donc, pour résumer un peu la loi , quand on pirate, on viol le droit moral car l’auteur n’a pas décider de vous le donner, mais aussi on viole le droit patrimaunial parce que celui qui a ces droit ne touche plus du tout d’argent, et toute création (c’est a dire toutt et n’importe quoi) et dans l’absolu soumis a ses droits. En plus, cette sensations d’illégalité et très bien perçu par tous, comme ce pére de famille qui ne veux pas que son fils pirate, qui a travers cette illégalité sente bien que l’on commet un vol et que l’on empêche les « vrai » artiste de gagner de l’argent

La mort des artistes professionnels !

Comme dit plus haut, la sensation d’illégalité est bien presente dans l’acte de pirater.Et pourquoi ?Car ceci n’est rien d’autre qu’un vol. En effet, prenons comme exemple le domaine musical. Le dernier maillons de cette chaine, qui est en loccurence l’acheteur, n’est pus present, et ainsi es autres acteurs de cette chaine, et le plus visible est l’artiste lui même, ne touche plus d’argent au moment de la prise de possesion de la chanson ou du cd car l’acheteur est devenu pirate ! Cependant, cela est plus compliquer que ça, car c’est en fait les maisons de disques qui touchent le plus d’argent lors de la vente d’un album, mais si on reprend le raisonnement expliquer plus haut, les maisons de disques touchent moins d’argent, et pour pallier a ceci, comme toutes entreprises, elles procédent au liceciments des emplyés les moins productifs.Cest emplyés sont les artistes, souvent considérer comme "has-been" ou légérement en marge, mais qui ont un fort publique, et c’est ce publique qui en paie les conséquences.De plus, ce public n’est pas composé que de pirates, et même souvent ceux’ci sont en trés grande minorité dans ce genre de publique On peu aussi voir dans les réseaux P2P la proliférations grandissante de morceau ou de petite film réaliser par de vrai amateurs sans aucun tallents et le probléme viens donc sur la qualité de l’art, car maintenant il n’y a plus besoin d’avoir de talent pour montrer ses oeuvres a tout le mondes mais suelement d’avoir un C avec une conection ADSL !

Cependant,certains clame haut et fort que le piratage n’est pas une chose néfaste pour les maisons de disque ou plus largement pour les maisons de producitons et donc les artiste, car ces reseaux P2P en font lan publicité, et de plus celle-la est gratuite. Ou d’autres encore pense que cela peut étre un des nouveau moyens de communication

Mais malgré ces interdits, des millions de personnes continue de pirater des films,séries ou albums de musique, des questions se posent alors:Le piratage , pour qui, pourquoi et a quelle fin ? Et aussi on peu s’apersevoir que la représsion au niveau de cet acte illégal ce fait plutot trés discret, donc quel loby ce cahce derriére cela et est-ce que le piratage peut aider les artiste ?



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits