Une culture générale de l’internet...
UGA - 2019-2020 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF
Accueil du site > DLST Mag’ > Les drogués d’internet > Pourquoi deviens-t-on drogué à Internet ? Les parents


Auteur de l'article : Mathieu Badard

Pourquoi deviens-t-on drogué à Internet ? Les parents

Ce texte parle de Kevin, un garcon de 15 ans que l’ont voit évoluer avec internet à travers les yeux de sa mère Giselle.

L’action se déroule dans une banlieu parisienne. Le père de Kevin, Jean-Bernard, commercial dans une entreprise de production microéléctronique, vient de s’abonner à internet via une connection ADSL. En plus de l’aider pour son travail, il pense qu’internet pourrai permettre à Kevin de progresser au niveau scolaire.

22 Octobre 2006 :

Jean-Bernard vient de terminer l’installation du modem et d’initier Kevin au fonctionnement d’internet. Il a passer un peu de temps sur un moteur de recherche à entrer des mots sans grand interet.

03 Novembre 2006 :

Kevin utilise maintenant MSN, un logiciel de messagerie instantanée, qu’il a découvert par le biais de ses amis. D’après lui c’est un moyen de s’entraider entre camarades de classes mais je pense qu’il en profite surtout pour s’amuser.

14 Novembre 2006 :

Les conversations MSN se font de plus en plus longues. Apparament son évantail de contact s’agrandis et ses nouveaux amis, qu’il ne voit que sur MSN, lui font découvrir plusieurs sites divertissants et l’initient aux jeux onlines.

09 Decembre 2006 :

Mon fils vient de prendre une décision importante : mettre un therme à ses lecons de piano."C’est inutile de suer à apprendre à jouer du piano, on peut faire des morceau bien plus facilement grace à internet". De la meme manière il ne vas plus au cinema depuis qu’il télécharge des films sur internet. Il joue également en réseau avec ses amis internautes, comme par exemple au jeu d’échec. Tout les soirs, c’est le meme rituel, une fois le repas fini il se précipite sur son ordinateur pour rejoindra sa guilde. Il m’a expliquer que c’était important pour lui et qu’il devait y consacrer un peu de son temps. Je trouve cela bien qu’il s’épanouisse sur internet mais dommage que se soit au prix de ses loisirs...

15 Janvier 2007 :

Les semaines passent et Kevin reste chaque jours un peu plus longtemps devant son ordinateur. Il ne voit pratiquement plus ses amis, sauf sur MSN, et décline la plupart des invitations lorsqu’il s’agit de sorties ou de fêtes. J’ai également appris qu’il allait dans des cybercafé à proximité de son lycée lorsqu’il avait un peu de temps après les cours.

02 Février 2007 :

Aujourd’hui nous avons reçus les bulletins de notes et bilan personnel de Kevin...C’est une catastrophe, ses notes sont en chute libre depuis le premier semestre. De plus les professeurs nous ont prévenus d’absences répétées de la part de Kevin. Il le nie mais il y a sûrement un lien avec le cybercafé...

07 Février 2007 :

Que se soit dans sa chambre ou au cybercafé, Kevin reste coller devant son écran comme un papillon attiré par un lampadaire...J’ai essayé de lui en parler mais à mon grand étonnement il a mal réagit et ne veut rien entendre. Jean-Bernard a donc décider d’utilisé une solution expéditive : interdire à Kevin d’utiliser son ordinateur pendant quelques jours. Il s’est alors emporté sur son père avec lequel il a de bonnes relation, et est rester très irritable durant ces quelques jours. On a réalisé alors à quel point il s’était éloigné de nous. Bien sur, ce fut un moment de joie intense pour lui lorsque passé le delai il eu le droit de retourner devant son ordinateur. J’ai l’impression que cet expérience ne lui aura servis à rien si ce n’est qu’a l’avoir couper de ses relations internautes.

10 Fevrier 2007 :

Kevin "doit" maintenant rattraper tout le temps qu’il a perdu "à cause de nous". Il mange maintenant devant son ordinateur et il lui arrive parfois de sauter quelque repas qu’il considère comme une perte de temps. Il ne parvient plus à s’arété de son plein grès et son obsession pour internet devient un véritable cauchemar pour nous. On ne sait pas comment l’aider et il ne souhaite aucun soutient. Ses professeurs ont également remarqué que Kevin avait changé ces derniers temps et qu’il s’isolait de plus en plus. "Isolement ? Je suis ouvert au monde entier ! C’est vous qui ne comprenez pas", C’est le genre de réaction typique qu’il a lorsqu’on lui parle de son cas. Il est complètement déconécté de la réalité et il se persuade qu’internet a donné un sens à sa vie.

21 Fevrier 2007 :

Pour sortir Kevin de cet situation nous avons pensez a une solution qui est pourtant la source de notre problème : internet. Après avoir taper des mots comme cyberdépandance ou internet addiction sur un moteur de recherche, nous sommes tomber des forums ou d’autres personnes témoignent : enfants ou conjoints absorbés par des jeux vidéo en réseaux, des tchats ou site pornographique. La plupart de ses témoignages montre que les cyberdépendants s’éloignent de leurs famille et stop leurs activités pour consacrer plus de temps à internet. Le témoignage d’anciens accros du net nous a aidé à mieux comprendre le comportement de Kevin. Les cyberdépendants ont l’impression d’avoir plus d’importance sur le net que dans leur vie réel. L’incompréhension de leur entourage les pousse souvent à des excès de colère.

22 Fevrier 2007 :

Après avoir consulté plusieurs sites et forums traitant de cyberdépendance, nous pouvons dresser le bilan suivant :
 S’intéresser un peu aux activités de Kevin sur internet afin de renouer le dialogue.
 L’ammener à s’intéresser à d’autre divertissement comme les jeux de rôle ou une activité sportive.
 Installer un programme de surveillance pour protéger Kevin des sites pornographiques et des individus dangereux que l’on peut trouver sur internet.
 Ne pas le priver d’internet mais définir avec lui des plages horaires pendant lesquelles il n’aura pas accès à internet.
 Nous allons également déménager le PC de sa chambre au salon.

23 Février 2007 :

Nous venons de déplacer l’ordinateur de la chambre de Kevin dans le salon. Nous lui avons également proposé de s’inscrire à une activité collective et Il nous a répondus qu’il n’était pas interessé sauf par un club d’échec qui se trouve près du lotissement. J’ai également senti Kevin géné de passer la soirée devant son PC alors que nous étions à coté de lui.

26 Février 2007 :

Aujourd’hui Jean-Bernard a tenté de s’intéresser aux activité en ligne de Kevin. Il a eu des difficulté avec les petits mondes virtuels et n’a strictement rien compris des dialogues que Kevin avaient avec les autres internautes mais Kevin semblait satisfait que son père s’intéresse à sa vie et c’est le plus important.

12 Mars 2007 :

Kevin semble supporter de mieux en mieux le fait d’être limiter en temps, il profite du temps pendant lequel il ne joue pas pour étudier.

23 Avril 2007 :

Nous avons été patients et cela commence à payé. Les résultats scolaires de Kevin sont en hausse. De plus il revoit les gens qu’il avait délaissés auparavant. Il reste passionné de ses sites sur internet mais arrive lui même à controler le temps qu’il y consacre.

Certains adolescents epprouvent beaucoup de difficultés à sortir de la cyberdépendance, il est important pour leur proches de les écoutés, d’être compréhensif et surtout d’être patient comme l’on fait les parents de Kevin.

Je vous invite à visiter le site de mes camarades afin de découvrir les différentes facettes de la cyberdépendance.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits