Une culture générale de l’internet...
UGA - 2019-2020 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF
Accueil du site > DLST Mag’ > Comment les publicités parviennent-elles à nous manipuler sur internet (...) > Comment la publicité nous rend-t-elle jaloux pour mieux nous vendre ? : (...)


Auteur de l'article : caroline donjon

Comment la publicité nous rend-t-elle jaloux pour mieux nous vendre ? : Article avec texte.

Comment la publicité nous rend-t-elle jaloux pour mieux nous

vendre ? : Article avec texte.

Aujourd’hui, la plupart du temps, pour vendre un objet on ne se contente plus de venter ses bienfaits et on y fait même défois plus du tout allusion. La technique est plutôt de montrer au spectateur cible des personnages (utilisateurs de l’objet bien sur) épanouis et heureux. Ils ont souvent une multitude de qualités : ils sont beaux, respectés, aimés de leurs proches, bien habillés... A coté de cette vie idéalisé, la sienne lui apparaît décevante ou en tout cas forcément moins bien et il devient alors jaloux de ce personnage fictif. La solution, consciemment ou non est toute trouvée dans le message implicite du spot publicitaire « Pour être heureux dans la vie je dois acheter ce produit ». L’important n’est donc pas tant ce qui est acheté mais le mode de vie qu’on suppose au consommateur. En quelque sorte à travers la consommation on cherche simplement à être heureux à l’instar des personnes présentées dans la publicité, à avoir un mode de vie aussi enviable. Cependant la publicité ne mène pas forcément au bonheur réel.

Ceci amène à un deuxième point : on peut vous rendre jaloux à l’infini ! En effet une fois qu’on a vu la publicité, qu’on a été frustré, jaloux, qu’on a cédé et enfin acheté le produit on se rend compte que notre vie n’est pas pour autant devenue extraordinaire et que l’on n’est pas plus heureux. C’est la désillusion. On pourrait croire que cela a été instructif et que l’on est devenus insensibles à la publicité mais en fait c’est tout le contraire qui se produit. On est encore plus frustrés et d’autant plus réceptifs à un autre spot publicitaire. Le processus de la jalousie dans la publicité se présente donc comme un cycle fermé ce qui est à l’origine de son efficacité.

Oui c’est très efficace car basé sur un phénomène que l’on ne peut pas totalement contrôler et qui se repose sur les sentiments, ce qui comme on le sait est meilleur moyen de capter l’attention. C’est pour cela qu’on l’utilise très largement aujourd’hui. En revanche on peut aussi y voir une certaine limite : le procédé étant tellement utilisé de nos jours, on commence à s’y habituer. Cela ne signifie pas que l’on n’exprime plus le sentiment de jalousie en voyant la pub mais que l’on est habitué à être continuellement frustrés et jaloux en permanence et donc notre attention est moins prononcée. Les gens ont l’habitude de voir des personnes extraordinaires et on a en quelque sorte intégré le fait que notre vie est pathétique et qu’elle ne pourra jamais égaler celle si fameuse des protagonistes des pubs.

On peut aussi se demander si les publicités qui utilisent le procédé de la jalousie sont destinées à une cible, à un public particulier. En fait, n’importe quel public, de n’importe quelle classe sociale, de n’importe quel âge peut être visé. En effet on est tous sensibles à la jalousie. Cependant on voit de nettes différences dans son utilisation suivant la cible. Par exemples pour les femmes, on joue sur la jalousie physique (pour les régimes...), pour les hommes c’est plutôt sur leur rang dans la société et leur capacité à satisfaire les besoins de leur famille alors que pour les enfants c’est plutôt le fait d’avoir un jouet plus intéressant que celui des autres et donc qui lui attirera plus de copains.

Cette réflexion nous amène à penser que la publicité, et plus particulièrement le fait qu’elle nous rende jaloux a un impact sur la société et sur les individus pris individuellement. Cependant il n’est pas tout à fait juste de dire que la publicité nous rend jaloux car cela supposerai que sans celle-ci la jalousie n’existerait pas or elle fait partie intégrante du comportement humain. Cependant le processus consiste à l’employer en l’accentuant fortement afin que cela devienne une obsession. Cela nous amène à penser que le but dans la vie est de toujours posséder le meilleur et par conséquent quand ce n’est pas ce cas on se sent misérable et en plus on ressent de l’amertume vis à vis des personnes qui ont mieux que nous. Ceci conduit à des tensions entre les individus et les isole les uns des autres. La publicité, en attisant notre jalousie, a donc un effet et un effet plutôt négatif sur les individus et leurs relations.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits