Une culture générale de l’internet...
UGA - 2019-2020 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF


Auteur de l'article : Thibaut Ghironi

Interview Shilly

Thibaut Ghironi

Interview de Shilly, rappeur, qui est aussi une connaissance personnelle :

- Bonjour, je vais vous poser des questions sur la diffusion de la musique sur Internet. Tout d’abord, pouvez-vous me parler de vous ?

Shilly : Je sais pas trop par où commencer, dans un premier temps j’ai toujours été très expressif. J’ai toujours eu besoin de donner mon avis ou mon point de vue.

- Qu’avez-vous de plus qui fait de vous un virtuose du sujet ?

Shilly : J’ai commencé a écrire il y a à peine 6 mois, donc je ne me qualifierai pas de virtuose.

- Quelle est l’origine de Shilly, votre nom de scène ?

Shilly : Pour en venir a mon nom de scène, Shilly vient du mot "chill" qui se traduit en français par une attitude "froide".

- Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire du rap plutôt qu’un autre genre musical ?

Shilly : Et pourquoi le rap et pas autre chose ? J’ai grandi avec une culture très variée, notamment Balavoine, Cabrel, Gainsbourg et Renaud, de part ma mère déjà, dont les idées et les principes qu’ils véhiculent me plaisaient. J’ai eu une adolescence un peu bordelique et le rap m’a vraiment fait quelque chose de bien. Je parlerai de groupes comme Fonky Family, IAM, la Scred ou encore Sniper puis des mc comme Rohff, Kool Shen au départ, ensuite avec l’âge Guizmo m’a beaucoup inspiré (L’entourage SCrew, etc) et j’ai entretenu une relation proche avec cette musique.

- Quels thèmes vous tiennent à cœur ?

Shilly : Les thèmes qui me tiennent à cœur... J’essaie de faire passer un message différent dans chaque morceau tout en gardant la même morale finale (respect, honnêteté, justice). Par pour ne pas faire de mauvaise pub je ne dirais pas ce que je pense de certains grands noms au sein du rap aujourd’hui, beaucoup parlent de luxure, de bling bling, vous me direz que c’est cliché mais pas que c’est faux. J’essaie de combattre ça.
Sinon, j’essaie aussi de parler du racisme, mais sans polémiquer c’est pas le but, ainsi que la pauvreté, l’absence d’un père, l’amour mère-fils, la méfiance et surtout l’amitié fraternelle.

-Racontez moi ce qui vous a poussé à diffuser votre musique en ligne ?

Shilly : C’est naturellement que j’ai choisi de diffuser ma musique sur internet, puisque pour moi internet c’est l’emblème même de la liberté (même si on est sûrement surveillés enfin bon) et liberté = pas d’argent donc aucun morceau payant pour ma part.

-Comment comptez-vous vous faire connaître si c’est votre objectif ?

Shilly : Je pense que se faire connaître vient avec du temps, du travail et de la confiance en soi. Le public aime le bon travail je pense. Je ne ferai jamais de publicité et je n’accepterai pas de publicité pour mes projets. C’est aux gens qui m’écoutent et me suivent de choisir si ils veulent en parler ou pas.

-Utilisez-vous une (des) plateforme(s) de streaming. Si oui, laquelle (lesquelles) ?

Shilly : Pour ma diffusion j’utilise SoundCloud car il est simple d’utilisation et rapide à l’upload de fichier.

-Les réseaux sociaux sont-ils importants pour vous pour la diffusion ?

Shilly : A côté de ça je me sers de Facebook pour tenir informés ceux qui aiment ma page de mes dernières actualités musicales, et c’est quand même assez sympatique d’être à proximité des personnes qui me suivent par le biais de Facebook.

- C’est parfait, merci beaucoup de m’avoir répondu.

Shilly : Pas de quoi si ça peut aider.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits