Une culture générale de l’internet...
UGA - 2019-2020 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF
Accueil du site > DLST Mag’ > Stars du web > Je suis français...


Auteur de l'article : Antoine Deharveng

Je suis français...

Les Américains ont la langue, les Asiatiques ont la graine de folie. Mais nous, pauvres petits français, quels sont nos atouts pour être connus au-delà de nos frontières ?

10 Février 1985

Dans un lieu reculé de France, le (très) jeune François Descraques naît.

1997

Âgé de 12 ans, François s’empare d’une caméra et commence à filmer des lego, puis des vrais gens.

27 Avril 2009

Avec une bande d’amis, il vient d’achever le premier épisode du Visiteur du Futur, une web-série gratuite diffusée sur Dailymotion. Le succès est rapidement gigantesque, et comme beaucoup d’autres, cette série devient culte sur internet.

STOP !

Encore une histoire de star du net ? On en a assez, il a rien de spécial ce Descraques.

Cher interrupteur fortuit, tu fais erreur. Car François "Frenchnerd" Descraques est allé beaucoup plus loin ! Il a transcendé les frontières et a conquis...

...l’international !

Je reprends :

Mardi 12 juillet 2011, 11:30

Sur le site www.frenchnerd.com parait un article qui va révolutionner le web français : le Visiteur du Futur existe à présent en VOST EN. En effet, deux fans, Jessica et Damien, ont écrit des sous-titres, pour faire partager la série à leurs amis anglophones.

Aujourd’hui, il se pose même des difficultés de droit pour diffuser cette web-série. En effet, le Studio 4.0 de France 4 produit les dernières séries de Frenchnerd. Par conséquent, France 4 possède les droits de diffusion, mais uniquement en France ! Comment régler le problème ?

Le choix a été fait de diffuser en France une vidéo hébergée chez Dailymotion, avec de la pub, et une version avec sous-titres et sans pub est hébergée sur Youtube, mais disponible uniquement hors de France.

Evidemment, le travail des fans reste le meilleur moyen d’exporter une web-célébrité, mais il existe d’autres moyens.

Ainsi, Swan, créateur du site Ouverture Facile, a réalisé sa traduction en solo et en intégralité. Ce site est en réalité une série d’énigmes s’adressant principalement à des personnes ayant des connaissances en informatique et en codage. Je me suis essayé aux versions française et anglaise, les deux sont de très bonne qualité.

Mais moi, je parle pas bien anglais !

Il s’agit là d’un cas isolé, car il est très difficile de traduire entièrement un travail initié en français.

Un exemple plus connu de "réussite à l’étranger" est le cas de Norman. Grâce à Crunch, il a réalisé un tour du monde pendant lequel il a réalisé des vidéos. Mais son succès reste limité à la France, car ses sketchs n’ont jamais été sous-titrés.

Mais la réussite à l’étranger ne se réalise pas toujours sur le web. Pen of Chaos, créateur du Donjon de Naheulbeuk travaille actuellement sur un projet de traduction. Malheureusement, il lui est impossible de traduire sa série originale audio, c’est pourquoi il écrit des romans retraçant ses aventures. Ainsi, son succès français vient du web, mais son potentiel succès à l’étranger viendra de la littérature.

La liste est encore longue, mais pour épargner votre rétine, je vais a présent passer à un récapitulatif : Commencez par suivre les conseils donnés à cette page, pour avoir du succès. Puis attendez qu’un fan anglo-français vous propose une traduction, ou engagez un chinois qui parle anglais et français sur le bon coin, et enfin, faites plus de vues sur Youtube que Lady Gaga et Psy réunis.

Filipe Ferreira et ses étudiants ne pourront être tenus responsables si cette astuce échoue. Pour plus d’infos, reportez-vous à notre interview exclusive de Joseph Deharveng



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits