Une culture générale de l’internet...
UGA - 2019-2020 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF
Accueil du site > DLST Mag’ > Stars du web > [article] Les ratés du web


Auteur de l'article : Samantha El Hamaoui

[article] Les ratés du web

Amandine du 38, Cortex, Alexandre le Grand, Rebecca Black, Mr Trololo...Vous avez probablement déjà entendu ces noms voire même ri de leurs vidéos. Ce sont les "ratés du web"...

Typologie des ratés

Selon la langue française, un raté est une personne qui n’a pas réussi dans une carrière définie.C’est par exemple le cas d’Amandine du 38 et de Swagg Man (accompagnés d’un bouledogue français...) qui tentent de percer dans la musique depuis quelques années déjà, sans succès(certains y arrivent). La définition du web, elle, ne s’arrête pas la.Toutes les personnes ayant crée (ou subissant) un buzz négatif sont concernés. On y retrouve les illuminés comme Alexandre le Grand, les narcissiques comme Mickael Vendetta (qui en a fait un fond de commerce), les mauvais acteurs comme Marion Cotillard, les obscènes comme Jimmy le Sicilien, les politiques et enfin les victimes comme David Bivas

Le ratage : une science ?

Nombreuses sont les vidéos postées sur la toile chaque jour et nombreuses sont celles qui passent inaperçues.(ici 4 étapes pour ne pas passer inaperçu) Pourquoi certaines vidéos deviennent des fails (échecs) voire des mèmes ?

JPG - 3.8 ko
Rebecca Black
methodshop.com

Nous avons vu qu’il existe deux grandes catégories d’échecs : les désirés et les non désirés.Tous ont une caractéristique commune : ils sont drôles. Mais suffit-il qu’une séquence soit drôle pour être connue de milliers voire de millions de personnes ? Souvent cela commence de cette façon : une personne regarde une vidéo, la trouve drôle et la partage via facebook, twitter...Une deuxième personne la visionne, la trouve comique et la partage sur les réseaux sociaux...Conclusion : cette vidéo est devenue virale et s’étend rapidement. Cela paraît simple de prime abord mais encore faut-il qu’un humour fédérateur soit en jeu (que les plus grandes stars du web savent manier). C’est la qu’intervient la moquerie, défaut humain si communément répandu qui explique l’engouement des internautes pour les fails... Que pense l’utilisateur lambda de ces vidéos ?Un début de réponse ici.

Les victimes sont-elles à blâmer ?

La première réponse venant à l’esprit serait : "Oui, c’est quand même elles qui ont posté leurs vidéos". Sauf que non, pas tout le temps. Dans une majorité de cas des personnes autres ont posté le ratage sans demander l’autorisation de la personne concernée. Les victimes de bad buzz doivent donc essuyer certaines moqueries bien malgré elles. Certaines le prennent avec beaucoup d’humour à l’exemple de Thibault (son témoignage est ), dont la prestation sur le plateau de motus s’est retrouvée dans l’émission "la Planète du Zap" présentée par Cyril Hanouna sur Virgin 17. Mais parfois cela peut tourner au véritable pugilat, à l’instar d’Amandine du 38 qui présente sa vie au quotidien dans ce reportage. Peut-on donc tout se permettre sous couvert d’anonymat ?Les bourreaux ne sont-ils pas également coupables d’envenimer les choses ?

Bad buzz, good pub

D’autres loosers préfèrent tirer leur épingle du jeu et sortir de ce statut de victime en instrumentalisant le bad buzz pour faire leur autopromotion, à l’image de Cara Hartmann, une actrice jusqu’alors inconnue : la vidéo de son profil sur le site de rencontres eHarmony totalise 24 060 034 vues à l’heure actuelle.

JPG - 7.8 ko
Mr Trololo
Alex LA

Ou bien faire des blagues à grande échelle comme Guillaume Leroy (l’interview se trouve ici) dont la vidéo a été visionnée 363 678 fois sur youtube et dont les médias se sont emparés (qui est en passe de devenir l’une des stars françaises du web)... Qu’on les aime ou qu’on les déteste les ratés animent la toile.

Alors allons-nous vers une nouvelle forme d’humour ?Nos comiques préférés sont-ils déjà obsolètes ?



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits