Une culture générale de l’internet...
UGA - 2019-2020 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF
Accueil du site > DLST Mag’ > Réseaux Sociaux et Vie Réelle > Les réseaux sociaux c’est futile !, 1 personne aime ça.


Auteur de l'article : Vinh Thinh Luu

Les réseaux sociaux c’est futile !, 1 personne aime ça.

Depuis quelques années déjà, nous sommes entrés dans une nouvelle ère de l’Internet, le web 2.0 ! Oubliez les sites statiques que l’on a pu connaître ou les styles de présentation douteux, place à l’interaction entre les différents internautes ! Cette nouvelle ère d’Internet est marquée en grande partie par l’apparition des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter…etc. De plus, l’apparition des smartphones à faciliter le développement de ces sites grâce à un usage mobile d’Internet. Plus besoin de s’encombrer de son gros ordinateur pour visiter son compte Facebook, il suffit de tapoter son téléphone pour raconter à ses amis ce qu’on a mangé à midi, la musique qu’on écoute en ce moment, le temps qu’il fait dehors… On peut même assister à des disputes à coup de tweets ou de message sur son mur ! La révolution Internet est en marche ! Plus sérieusement, d’après l’usage qui est fait des réseaux sociaux, peut-on considérer ceux-ci comme futiles ? Ou y a-t-il un réel intérêt pour que de nouveaux membres rejoignent ces réseaux sociaux ?

Aujourd’hui, il est difficile d’échapper aux réseaux sociaux tant ils sont de plus en plus présents dans notre quotidien. Qui n’a pas entendu de Facebook, Twitter, Viadeo et autres sites qui proposent de vous « connecter » avec vos amis ? Qui n’a pas encore de compte dans un de ces réseaux sociaux ? Phénomène de mode ou non, le nombre d’utilisateurs de Facebook, le plus populaire en France, dans le monde enregistré en février 2011 a atteint les 600 millions d’inscrits. Alors pourquoi tant d’engouement autour de ces sites ? Et bien la principale raison est qu’ils permettent à l’utilisateur de nouer un lien avec d’autres membres du site, la plupart du temps des amis ou des proches. De plus, certains sites, comme Facebook, regroupent plusieurs services permettant à l’utilisateur une communication simple et rapide. Ainsi, on peut écrire des messages sur son « mur », partager des photos, chatter avec ses amis…bref, une communication directe, courte et facile. C’est surtout ce point qui fait la popularité des réseaux sociaux car par analogie, on pourrait comparer la communication par mail comme celle que l’on fait par lettre c’est-à-dire la nécessité de connaître l’adresse du correspondant, le soin porté à la présentation alors que la communication sur les réseaux sociaux se rapprochent de la communication faite par SMS courte et moins formelle. D’ailleurs selon une étude, la duré de vie d’un message sur Facebook serait de 3,2 heures et de 2,8 heures pour un tweet. Cela explique donc le fait d’avoir l’impression que certains de nos amis sur Facebook, postent et repostent parfois le même message ou les mots d’amour de votre copine qui remplissent votre mur afin que vous sachiez qu’elle vous aime. Sur Twitter, cette faible durée de vie peut aussi s’expliquer par la longueur maximale d’un tweet qui est de 144 caractères et il faut donc parfois essayer de créer un buzz autour de nos messages afin d’avoir un message plus persistent. D’ailleurs voici une vidéo qui montre les différents messages que l’on peut rencontrer sur twitter. Et vous quel genre de tweet écrivez-vous ?

Enfin le dernier point qui peut attirer les gens à s’inscrire sur les réseaux sociaux est la facilité de partage de ses centres d’intérêts. Par exemple sur Facebook, il est facile de donner son opinion en cliquant sur le bouton « j’aime » et ainsi montrer que l’on a aimé certains liens postés par ses amis. D’ailleurs cela est plutôt flatteur lorsqu’un de nos messages est aimé par nos amis et donc on a parfois des amis qui passent leur temps à poster tout au long de la journée des liens vers des vidéos drôles. D’après cet article, certains internautes posteraient des messages sur les réseaux sociaux dans le but de faire de l’egocasting ou booster leur égo via la diffusion de messages. Cela se traduit aussi par la photo que l’on choisi de montrer sur son profil, par exemple, des filles qui prennent des poses de pin-ups dans leur salle de bain et les garçons qui prennent des poses de beau gosse avec un regard dans le vide, sans oublier le noir et blanc de la photo comme un cliché de magazine de modes. De plus, certains profils affichent parfois plus de 300 amis, on peut alors se demander quelle valeur ont ces « amis » ? On peut alors se demander d’après les usages qui sont fait des réseaux sociaux si ceux-ci ne sont tout simplement pas futiles ?

D’après l’auteur de cet article, même si les réseaux sociaux ont rendu plus futiles l’Internet, ils ont quand même une certaine utilité car ils regroupent plusieurs services de messageries en un seul site ce qui permet d’accéder à une information plus rapidement et de manière plus intuitive. On le peut le voir notamment avec les journalistes qui utilisent parfois les réseaux sociaux comme sources pour leurs articles ou pour discuter avec leurs confrères.

Les réseaux sociaux ne semblent donc pas si futiles en fin de compte. D’ailleurs les entreprises l’ont très vite compris, car ses réseaux sociaux représentent une grosse base d’informations, comme le montre l’article de Samuel Duband, qui pourraient les intéresser. De plus,comme le montre cet article, les réseaux sociaux permettent aux entreprises de valoriser leur image et de fidéliser leur client. Par exemple, on peut rejoindre sur Facebook la page d’une marque célèbre afin de montrer sa sympathie ou d’espérer recevoir quelques bons de réduction. Il faut bien rentabiliser le temps qu’on passe sur Facebook. D’ailleurs, ces réseaux sociaux peuvent nous permettent de gagner de l’argent comme nous le montre Jérémy Derdaele dans son article ou bien cette vidéo d’une internaute qui utilise les informations recueillies sur les réseaux sociaux comme un fichier de prospection.

Les messages du genre « aujourdh’ui j’ai mangé une pomme », « je viens de promener mon chien » ne sont donc pas si futiles que cela car vous pourriez être la cible potentiel pour un marchand de pomme, d’alimentation pour chien ! De plus, les réseaux sociaux sont aussi devenus des endroits incontournables pour des recruteurs et on le voit avec le site Viadeo, car ils leur permettent de mieux connaître le profil des candidats et ainsi de recruter la personne correspondant le mieux au profil recherché. Il faut donc faire attention lorsque vos amis ou vous-mêmes partagé des photos vous mettant dans des situations embarrassantes. Enfin voici un autre article qui propose les différents usages professionnels que l’on peut avoir sur les réseaux sociaux.

En conclusion, les réseaux sociaux peuvent donc paraître futiles aux premiers abords mais nous avons vu que cela dépendait de l’usage que l’on en fait. D’ailleurs l’interview de Laurent Ly montre cela car les réseaux sociaux peuvent être futiles dans un cadre privé mais ceux-ci restent un enjeu important pour les entreprises car cela peut leur permettre de contrôler leur communication externe avec leur client mais aussi de façon interne. De plus, les réseaux sociaux représentent une énorme base d’informations relative aux utilisateurs et donc la moindre information représentent une mine d’or pour les entreprises d’où l’utilité de ceux-ci. Bref, il est l’heure pour moi de vous laisser car j’ai « d’importants » messages à publier sur Facebook.

À visiter
Les photos et vidéos de cet article sont libres de droits


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits