Une culture générale de l’internet...
UGA - 2018-2019 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF


Auteur de l'article : Gayet Yann

Nouvelles tendances sur le net

Qui sont ceux qui gagne de l’argent grâce à internet ?

Aujourd’hui internet a une place importante dans la vie active d’une grande partie de la population.Certains y trouvent même un double "bonheur" on alliant plaisir et moyen de vivre grâce à internet.

Dans cet article nous étudierons quatre moyens légaux ou non que certaines personnes utilisent internet comme gagne pain.

De nos jours il existe plusieurs moyens de gagner de l’argent légalement sur internet, ici nous en présenterons deux, l’un datant de la création d’internet et l’autre tout récent.

Les sites de paris en ligne comptent de jour en jour de plus en plus de joueurs.

Depuis le 13 mai 2010 le gouvernement français a autorisé les paris en ligne.Jusqu’à présent, seuls La Française des jeux et le PMU étaient autorisés à proposer aux joueurs des paris sportifs ou hippiques en ligne. Aujourd’hui la concurrence entre ces sites n’a jamais aussi forte. En effet avant le 13 mai 2010, le monopole de ce marché appartenait à la française des jeux et au PMU dès lors plusieurs concurrents se sont implantés en France notamment bwin et Betclic que l’on retrouve de plus en plus dans nos publicités. Même le PMU, habitué des hippodromes s’est diversifié, en effet de nos jours (comme les nouvelles publicités pour le PMU le montrent) il est possible de parier sur d’autres sports que les courses hippiques comme le football, le rugby, …

Ces sites sont ouverts à tous à condition d’être majeur et de savoir un minimum naviguer sur le web. Après s’être inscrit sur le site sur lequel on souhaite jouer il suffit de choisir un matche d’un sport quelconque et miser une somme d’argent sur une cote. Les sites de paris sportifs passent de longues heures à établir des cotes. Ils s’appuient sur une solide connaissance du sport ainsi que sur des outils statistiques très performants. Plus un évènement a de chances de se produire, moins la cote attribuée sera élevée. Moins l’évènement a de probabilité de se réaliser, plus la cote sera haute. Pour finir il suffit de calculer ses gains (ceux-ci valent la mise multipliée par la cote), et, si les pronostics sont bons, aller par la suite retirer ses gains.

Depuis sa création internet a ouvert les portes a une nouvelle branche de l’informatique. Depuis ce jour nombreux sont ceux qui ont fait d’internet un outil de travail ou même un métier.

Il existe plusieurs métiers de l’internet :

Webmestre : Le webmestre est le plus courant et le plus ancien métier du monde de l’internet. Maître du site, le webmestre est étymologiquement en charge de la majorité des tâches concernant le site. Définir les objectifs, les spécifications, l’approche technique, la mise en place technique, le développement du contenu, définir et produire l’information, analyser et promouvoir l’audience, sont les fonctions courantes du webmestre.

Graphiste 2D/3D : Un animateur 2D-3D est un spécialiste créant des images animées dans un environnement digital, en utilisant des techniques 2 et 3 dimensions. Ceci se réfère souvent au métier d’animation informatique ou d’images générées par ordinateur (CGI), animation virtuelle etc. Il a été convenu d’appeler cette fonction « animateur digital » pour souligner une approche neutre du média utilisé.

Designer Web : Le concepteur web (ou Designer Web) est le créateur du site internet sur le plan du design. Une des principales responsabilités du métier de concepteur web est de présenter l’information d’une manière à la fois accessible et compréhensible. Le concepteur web nécessite principalement des compétences graphiques et créatives.

Développeur Web : Le concepteur de contenus/concepteur multimédia (ou Développeur web) recherche les différentes possibilités, prend les meilleures décisions, et les formule, pour une présentation optimale sur un site web ou un autre média digital. Le concepteur de contenus/concepteur multimédia assemble (recueille et/ou produit), met en ligne et met à jour continuellement les textes et le contenu multimédia du site/média. Le contenu peut être constitué de textes, graphismes, images, fichiers audiovisuels etc.

Il existe d’autres métiers se rapprochant à internet mais ceux-ci en sont les principaux. Le développeur Web est celui qui conçoit un site Web depuis le départ et pour mieux comprendre son rôle nous avons rencontré Mr Y. Souty-Bonnot, développeur de site internet pour la société WARP, qui a accepté de répondre à quelques questions.

Contrairement aux paris en ligne ces métiers sont réservés à des spécialistes de l’informatique ayant un parcours professionnel visant à travailler dans l’informatique dans sa globalité et plus spécifiquement dans les métiers de l’informatique relevant du domaine de l’internet.

Si tous ces gens se servent d’internet comme revenu ou comme loisirs permettant d’arrondir les fins de mois, d’autres se servent d’internet également pour gagner de l’argent mais de façon illégale.

Certains se servent d’internet pour soutirer de l’argent à un public crédule.

Plusieurs méthodes sont recensées dans ce genre d’escroquerie. Certains inventent des drames pour amadouer les « pigeons », c’est ainsi que les escrocs appellent leurs cibles. Parfois même ils utilisent des choses réelles en demandant des dons pour accomplir la tâche annoncée, exemple en Côte d’Ivoire où les arnaqueurs utilisaient une mosquée en cour de construction pour demander aux gens de l’argent pour finir les travaux. Or l’imam de la mosquée en question n’a jamais vu ni même entendu parler de cet argent. Dans d’autre cas, les arnaqueurs cherchent à soutirer des informations personnelles de personne pour réutiliser celles-ci à des fins monétaires ou d’usurpation d’identité. Principalement, quelque soit le but de la manœuvre des escrocs, ils agissent par mail on appel ceci l’hameçonnage (ou pishing en anglais).

D’ailleurs ces gens n’ont principalement qu’une seule connaissance en informatique c’est envoyer des mails.

Au contraire d’autres pourraient travailler dans plusieurs métiers de l’informatique mais préfère faire dans l’illégal on les appels les « Hackers ».

« Hacker » est à l’origine un mot anglais signifiant bricoleur, bidouilleur, utilisé pour désigner en informatique les programmeurs astucieux et débrouillards. Plus généralement il désigne le possesseur d’une connaissance technique lui permettant de modifier un objet ou un mécanisme pour lui faire faire autre chose que ce qui était initialement prévu.

Ceux qu’on appel les hackers sont des personnes qui ont suffisamment de connaissance informatique pour pouvoir pirater n’importe (ou presque) système informatique. Un hacker est généralement un bon voir très bon programmeur informatique capable de coder dans plusieurs langages des programmes à difficultés diverses et donc par la même occasion de modifier un programme déjà existant. Il peut être animé de diverse intention, généralement mauvaise, avec des conséquences plus ou moins grave, cela peut aller d’un simple blocage ou prise de contrôle à distance de l’ordinateur d’un particulier à l’enraiement total d’un système, d’un réseau ou d’une communauté.

D’ailleurs il y a de cela quelques années, Microsoft avait lancé une opération de recrutement visant a embauché les meilleurs programmeurs du monde. Pour cela l’entreprise au propriétaire multimilliardaire avait mis en compétition plusieurs hacker en promettant une grosse récompense et un contrat d’embauche à celui qui arriverai à pirater et à contourner le système de sécurité de Microsoft.

Pour conclure on peut dire qu’il existe deux écoles pour gagner de l’argent sur internet, les informaticiens et les criminels, celles-ci sont elles-mêmes divisés en deux classes à savoir le besoin ou non d’être un pro de l’informatique.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits