Une culture générale de l’internet...
UGA - 2018-2019 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF


Auteur de l'article : emeric chazel

Interview de Maxime BERNARD-JAQUET

Compte rendu de l‘interview de Maxime BERNARD-JAQUET

Contenu de son travail :

« Je suis gérant de ma boite, Dysign. En tant qu’auto entrepreneur l’objectif est de faire le métier qu’il nous plait mais cela implique d’endosser les casquettes de plusieurs métiers en même temps : gérer sa boite, faire sa compta, s’occuper de la communication et trouver des clients, et enfin le cœur du métier : le web. Je suis webdevelopper / webdesigner je fais autant dans le développement que dans le graphisme. La partie développement de mon métier consiste à apporter au client des outils qui vont lui permettre de promouvoir au mieux son site, lui apporter un aspect ergonomique (très important autant pour l’utilisateur que pour le client). Donc ça peut aller de la simple mise en place d’un site vitrine pour les petits budgets (sans pour autant grignoter sur la qualité) à l’adaptation d’un système wordpress + plugins pour fournir au client un support simple et complet, répondant à ses besoins. Jusqu’à la création d’un site e-commerce lui permettant de vendre des produits et les présenter comme il le souhaite. Ensuite il y a aussi la partie développement spécifique pour les projets pour lesquels aucune solution n’existe déjà, ou alors les besoins sont trop précis. La je m’occupe de développer quelque chose qui corresponde à leurs besoins en les conseillant et en leurs offrant une expertise (leur donner des idées pour améliorer leurs idées, leurs proposer des fonctionnalités qu’ils n’avaient pas forcément pensé ...) Le développement ce sera l’utilisation des technologies les plus adéquates pour créer un système, mais autour de ça il faut impérativement le conseil, savoir proposer au client ce qui sera le mieux adapté à ses besoins »

Son parcours :

  BAC SSI (S option Science de l’Ingénieur)
  DUT GEII à Grenoble
  Licence pro CTICI (Correspondant pour les technologies de l’information et de la communication) en alternance
  2° année à ARIES en filière Webmaster
  Projet d’entreprise

Comment gagne-t-il de l’argent ?

« Depuis la création de l’entreprise en 2008 ma principale source de revenus sont les projets de sites clients (du site vitrine au site e-commerce) En parallèle de ça j’ai travaillé sur des projets de site grand public financés par la pub, tout d’abord objectif-habitat.com le site de bricolage en vidéo. Que j’ai fait à l’époque ou j’étais stagiaire dans la société qui héberge actuellement mes bureaux et où je récupère 30% des revenus générés par la pub et les partenariats. »

Comment cela fonctionne-t-il ?

« Voici le modèle économique pour objectif-habitat :

40 vidéos sont proposées gratuitement à l’internaute, et un forum. Actuellement on a en moyenne 6 000 visiteurs par jour soit 180 000 visiteurs environ chaque mois sur le site. Une régie publicitaire nous fournit des publicités sur le site, sous la forme de bannières publicitaires (carré, rectangle …) Une campagne de pub est notée au CPM (cout par millier d’impressions de page) une campagne a 5€ le CPM veut dire qu’on gagnera 5€ dès que 1000 pages sont affichées (ex : 200 visiteurs qui visitent 5 pages chacun = 1000 pages affichées = 5€ empochés) (Donc c’est important d’avoir des statistiques poussées via Google analytics par exemple, qui me dit combien il y a de visiteurs, combien de pages ils visitent en moyenne et combien de temps il reste)

Problématique actuelle : il vaut mieux un visiteur qui visite 10 pages et reste que 3 minutes qu’un visiteur qui visite 2 pages mais reste 30 minutes. Pour ce site les visiteurs restent longtemps sur la même page, car la vidéo fait en moyenne 15 minutes.

Ce qui démontre bien la bancalité du système de rémunération actuel.

Le CPM est l’opposé du CPC (cout par clic) qui est plus le modèle de Google Adsense : on empoche de l’argent quand une personne clique sur la pub, mais pas s’il la voit seulement (plus pertinent pour des pubs au format texte)

Suite à la crise, les CPM moyens sont tombés de 5–8 € à 1 € maximums.

En parallèle à cela nous avons mis en place des partenariats et de la vente de vidéo à ces partenaires : nous vendons des licences d’utilisation des vidéos à certains partenaires qui les diffusent sur leur site.

Le modèle fonctionne assez bien, mais il faut que l’on change de régie pub pour en trouver une plus performante, et que l’on augmente encore notre nombre de visiteurs mensuels. »

Quels autres projets a-t-il en cours ?

« Suite à ça j’ai créé mon entreprise et suis toujours sur la création de Xyoos dont le but sera d’apprendre l’informatique au grand public. Le site est entièrement gratuit et financé par la pub (pour l’instant seulement des pubs Google adsense) Le business model sera surtout axé autour de cette publicité, et surement autour de partenariats On peut également imaginer une version « pro » pour les entreprises : pas de pub pour eux, et la possibilité de choisir quels cours devront être suivis par les employés, et d’avoir un tableau de bord pour le responsable formation afin qu’il suive la progression de chacun. A voir. »

Quelle est son opinion sur les blogs ?

« C’est une bonne solution pour arrondir les fins de mois : certains blogueurs se sortent même une paie ! Un blog (wordpress, ou juste un simple tumblr) une pub adsense ou deux … Il suffit d’avoir un contenu original, intéressant, et de se faire connaitre dans la blogosphère grâce aux réseaux sociaux (Twitter, Facebook…)

Pour gagner de l’argent avec des blogs : articles sponsorisés, publicités, …

Les articles sponsorisés sont un bon moyen de faire de l’argent en se prostituant pour une marque … Par exemple le site goviralnetwork ou ebuzzing proposent régulièrement des campagnes « écrivez un article pour l’annonceur » contre 30 € par exemple

Plus rentable que les pubs mais donne souvent lieu à un contenu de moins bonne qualité. Il ne faut donc pas trop en abuser. »

Est-ce qu’un blog ne prend pas trop de temps dans le cadre d’une personne ayant déjà un travail autre ?

« C’est investir pas mal de temps pour un retour par forcément rentable oui. Bloguer c’est avant tout une passion, puis après gagner de l’argent vient en bonus je dirais.

Mais rien n’empêche qu’un petit blog devienne un blog influent et gagner correctement mais le pourcentage reste faible.

Il faut passer du temps déjà à créer son blog, puis ensuite à l’alimenter, ce qui implique de passer du temps sur le net pour trouver l’information. Puis il faut faire de la communication autour du site pour le faire connaitre… C’est plutôt long oui ! »

Autres moyens d’arrondir les fins de mois :

« Certains internautes gagnent pas mal aussi en passant leur temps sur ebay à acheter / revendre. Certains sites proposent de gagner de l’argent en écrivant des reviews de produits ou des choses comme ça. Cela dit ce n’est pas forcément super rentable.

On voit même arriver des tweets sponsorisés maintenant. Là encore à prendre avec précaution.

Après pour toutes les méthodes, ça ne marche pas à tous les coups mais parfois chez une personne une méthode va marcher ! Donc si quelqu’un me demandais s’il serait intéressant qu’il essaye, je lui conseillerais. Après tout il n’a rien d’autre à perdre que du temps ! »

Merci à Maxime BERNARD-JAQUET de m’avoir accordé de son temps.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits