Une culture générale de l’internet...
UGA - 2019-2020 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF
Accueil du site > DLST Mag’ > L’art et le piratage > Le piratage peut profiter a l’art.


Auteur de l'article : Furminieux Baptiste

Le piratage peut profiter a l’art.

En informatique, le téléchargement est l’opération de transmission d’informations (programmes, données, images, sons, vidéos) d’un ordinateur à un autre via un canal de transmission, en général internet. Le piratage est simplement du téléchargement illégal. Pourtant, la plupart des gens pirates, en effet le piratage s’est développé de façon exponentielle depuis l’avènement d’Internet. Que ce soit de la simple musique, des films ou même des logiciels, tout le monde est confronté au piratage.

Télécharger ne tue pas.

Certains gouvernements commencent cependant à s’intéresser à ce problème comme le gouvernement qui blâme le piratage pour des infractions au droit d’auteur. Mais n’ont-ils pas compris qu’il pouvait également profiter à l’art ?

Le meilleur exemple que l’ont puisse citer est le cas Battlestar Galactica. Une série diffusé sur la chaine Sky One (Angleterre) en octobre 2004, et diffusé 3 mois plus tard sur la chaine Sci-Fi (Amérique). Mais en 3 mois, les premiers épisodes furent téléchargés illégalement via le peer-to-peer et 3 mois plus tard, lors de la première diffusion officielle de la série aux Etats-Unis, la chaine enregistre la plus forte audience depuis sa création.

Mais le piratage s’adapte également à la musique, en effet, le jeune Grégoire connait son succès grâce à internet. En effet, il s’agit du premier artiste produit par des internautes. « Ce succès est une étape pour montrer que notre modèle fonctionne, explique Simon Stolainen. » Un des quatre fondateurs de Mymajorcompany, site qui a pour but de faire connaitre des artistes grâce a internet et de les produire grâce a des dons.

Ce système de dons est très en vogue pour la musique, en effet on retrouve des maisons de disque proposant des écoutent gratuites ou même des téléchargements d’albums gratuit et propose simplement la possibilité de faire un don comme me l’explique durant l’interview du directeur artistique d’une maison de disque.

Le piratage profite évidement aux pirates mais il profite également aux artistes comme l’on vient de le voir. A quand la fin de l’oppression en ce qui concerne le piratage, on ne le sait pas, les artistes s’adaptent à une nouvelle ère, l’ère d’internet !

N’hésiter pas a voir les articles d’Aurélien, Mickael et Rémi qui aborde une autre facette du piratage !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits