Une culture générale de l’internet...
UGA - 2018-2019 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF
Accueil du site > DLST Mag’ > L’art et le piratage > Le piratage informatique : un phénomène actuel


Auteur de l'article : Michael LAFRASSE

Le piratage informatique : un phénomène actuel

Le piratage, que signifie ce mot ? Même si il est souvent évoqué à la télévision, ou dans les journaux, sa définition n’est pas toujours claire. Le piratage désigne tout ce qui est récupéré informatiquement de façon illégal (musiques, vidéos, films, programmes...).

Cette pratique s’accroit avec le développement d’internet. En effet on peut voir qu’avec la démocratisation de l’informatique et d’internet, des bandes passantes de plus en plus rapides, le téléchargement est devenu un jeu d’enfant. En outre le temps d’acquisition d’un fichier est maintenant très faible. Environ 10 minutes pour un DVD, et 30 minutes pour un blu-ray (avec les connexions internet actuelles). Soyons réaliste, qui n’a pas déjà téléchargé un film, une musique ou un logiciel par simplicité mais aussi pour la gratuité ? Ce phénomène est presque devenu une mode et risque de ne pas s’arrêter là. Malgré de nombreuses mesures mises en place par le gouvernement français, le téléchargement existe toujours. La Loi HADOPI par exemple a été mise en place pour stopper le partage de fichier sur internet afin de protéger les droits d’auteurs. Cette loi ne va surement pas arrêter les pirates « professionnels » qui maitrisent différentes techniques d’anonymat (proxy, masquage ip, PC fantôme....) contrairement a ceux qui téléchargent occasionnellement.

Nous pouvons néanmoins nous interroger de la façon suivante : Est ce que le téléchargement nuit réellement a l’art ? A cette question de très nombreuses réponses existent et les points de vue divergent. Oui, il nuit a l’art, nous disent les maisons de disques, ou les créateurs de jeu vidéos. Non, disent certains artistes. Mais que doit on penser finalement ? En regardant le graphique mis en ligne par le blog du Times ( ici), on comprend pourquoi les maisons de disques considèrent que le téléchargement est néfaste : il a un effet négatif sur leur finance. En revanche, sur ce même graphique, on constate que le revenu des artistes augmente. Pourquoi ? Parce qu’ils se sont adaptés à ce phénomène. Certains proposent leurs CD ou leurs musiques uniquement sur internet, d’autres fonctionnent uniquement avec le soutien de leur fans pour publier leur CD sans passer par une maison de disques.

En conclusion, la notion de piratage est très vaste et les avis sont très partagés sur ce principe. Je vous propose de trouver l’interview d’un créateur d’un site de piratage par le biais du lien suivant : Interview

En outre, n’hésitez pas à lire l’article d’Aurélien concernant les risques juridiques de cette pratique, ainsi que ceux de Rémi et Baptiste sur le piratage et l’art.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits