Une culture générale de l’internet...
UGA - 2019-2020 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF
Accueil du site > DLST Mag’ > Qu’est ce que le Web 2.0 ? > Interview sur la communication grâce au Web 2.0


Auteur de l'article : Escalon Florentin

Interview sur la communication grâce au Web 2.0

Interview de Filipe Ferreira, chargé de communication pour Grenoble Universités, spécialiste en communication interactive et professeur à l’université Joseph Fourier.

Selon vous, est-il possible de parler du "Web 2.0" ?

Tout est possible. Plus sérieusement, parler du web 2.0 revient d’abord à le définir, et c’est là que commence les difficultés. Parle-t-on d’un modèle économique, d’un modèle relationnel, d’une conjonction de technologies ? De la définition qu’on en donne dépendront les réponses.

Pour vous qui avez suivi de près l’évolution d’Internet, en quelle année est apparu le web 2.0 ?

De le même manière, si l’on parle d’un modèle économique, basé sur la DSI et les évaluation des client, on peut rapporter le début du web 2.0 aux début d’amazon, avant l’explosion de la bulle internet. Si l’on parle d’un modèle relationnel, des échanges créés entre les internautes qui ont chacun la possibilité de maîtriser leurs publications, il faudrai tfaire remonter ça à 2002, 2003, avec le début des blogs... Là encore, tout dépend de la définition.

Utilisez-vous plusieurs réseaux sociaux tel que Facebook ou Twitter ?

Oui, et plusieurs autres.

Trouvez-vous ce mode de communication isolant ou au contraire socialisant ?

Je veux bien que l’on me démontre en quoi cela est isolant. Je veux bien admettre que qu’une partie de ce qui fait l’échange ne peut pas avoir lieu (notamment la communication non verbale), mais à partir du moment où deux personnes ou plus échangent entre elles, ce n’est pas isolant. De là à dire que c’est socialisant, il y a un pas assez délicat à franchir ; où alors il faudrait définir "socialisation"...

L’interaction de tous les internautes lambda dans des forums par exemple n’est elle pas un moyen de décrédibiliser l’information ou au contraire de l’enrichir ?

Le support lui-même (le forum) ne suffit pas à lui seul à rendre une information crédible. D’autres critères rentrent en jeu : qui édite le forum ? Quel est le niveau d’expertise des intervenants ? Quel est le niveau de modération ? Etc.

J’aimerai maintenant m’intéresser aux différents modes de communication que propose Internet. Pensez-vous qu’Internet a permis de faciliter la communication ou au contraire de la réduire ? (Je parle de communication réelle et virtuelle).

Je ferais la même réponse qu’au dessus. Entre rester seul dans sa chambre, et rester seul dans sa chambre mais devant un écran d’ordinateur où l’on partage des idées avec d’autres personnes, l’une des deux solutions me semble largement plus "communicante"

Internet a-t-il révolutionner la communication, ou l’a rendu difficile ?

Une "révolution", c’est faire un tour sur soi-même et revenir sur son point de départ. Le réseau Internet n’a rien révolutionné. Il a changé les dimensions de la communication en facilitant la communication avec des personnes distantes, différentes, en permettant le rapprochement des opinions proches, en permettant un accès à l’information et à la publication plus facile. Ce n’est pas du tout une révolution. Au mieux, c’est une évolution...

Que pouvez vous conclure sur le web 2.0 ?

Rien. C’est un terme inventé par facilité, souvent comme atout marketing. Il n’existe pas plusieurs "version" d’un réseau fait de machines, de protocoles, de données, d’humains, d’échanges, d’information... C’est éléments se chevauchent, évoluent, disparaissent, sont remplacés, renaissent... Mais on ne peut pas faire du "versionning" dans un phénomène en mouvement...

Cette interview est en lien avec l’article Le Web 2.0, communication virtuelle ou solitude réelle ?



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits