Une culture générale de l’internet...
UGA - 2018-2019 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF


Auteur de l'article : Merveille Yoka

L’E-lang:faut il s’en méfier ?

Connaissez-vous l’E-Lang ?Vous ne pouvez imaginer mon désarroi quand un de mes confrères m’a dit que l’E- Lang est un aliment typique de sa région. La situation est au point critique, pourquoi cette ignorance de la part des étudiants ? D’où vient cette méfiance ? A-t –elle lieu d’être ?

Vous qui ne le savez pas encore le « Bureau virtuel » ou « ENT » (cf article de Arthur Fillon) n’est pas le seul espace numérique de travail. En effet, plusieurs autres outils sont mis à la disposition de l’étudiant grenoblois pour l’apprentissage d’une ou plusieurs langue(s). Pour en savoir plus, vous pourrez consulter le site : www.grenoble-universites.fr/apprendrelangues .Du fait que la plupart de ces outils sont en libre service.

J’ai rencontré Mme Christine Carrere, assistante au pilotage du projet inter-universitaire de langues ; projet soutenu financièrement par la région Rhône- Alpes. Elle a un rôle exécutif et coordinateur, en d’autres termes elle vérifie que les universités mettent en place la politique mise en œuvre par les présidents et vice-présidents des universités. L’un des objectifs de ce projet est de généraliser l’accès à l’apprentissage de langues. Dans le cas de l’UJF, l’E-Lang, supposé être un pool de langues n’est pour l’instant qu’un « pool d’anglais ». Après avoir choisit une langue, qui n’est autre que l’Anglais, voici le plan du site : http://elang.ujf-grenoble.fr/anglais/common/plan_du_site/index.php ?modele=MODELE_ACCUEIL

Comme vous pouvez le constater, les informations, le contenu ou autre support du site sont mis en place par le corps professoral : il n’y a donc pas de doute à se faire sur leur qualité !Il est important de souligner que l’E-Lang ne se concentre que sur l’anglais scientifique. Par contre si vous voulez améliorer vos connaissances en anglais ,vous pouvez alors vous inscrire au LANSAD(LANgues pour Spécialistes d’Autres Disciplines). Pour plus d’informations, suivez ce lien : http://elang.ujf-grenoble.fr/autreslangues/lansad.html .

Pour emprunter l’expression de Mme Carrere : « les outils mis à la disposition de l’étudiant ne sont pas “une méthode de langues“, mais sont des moyens mis en place pour accompagner les étudiants ». L’E-Lang en plus d’être un outil d’auto-formation guidée, nécessite le suivi d’un tuteur.Contrairement aux autres outils, l’E-Lang ne permet pas d’interaction directe entre prof et étudiant via des chats ou forums. En cas de difficultés linguistiques, n’hésiter pas à contacter votre tuteur. Ainsi, on est encore loin de l’utilisation libre et massive de cet outil bien que certains exercices soient en service libre. A l’heure actuelle, aucun dispositif technologique n’est mis en place pour faciliter l’accès, la compréhension et acquisition des étudiants ayant un handicap.

Pour finir, si ces outils n’ont pas le succès escompté, c’est à cause des gardes fous que certains profs mettent pour protéger les étudiants. Néanmoins, si vous êtes comme moi et que vous avez l’esprit ouvert n’hésiter pas à visiter ces sites. Chaque site répond à un besoin particulier de l’apprentissage :à savoir pour la présentation orale, « Step » de l’INPG : http://step.inpg.fr/ . Pour apprendre l’anglais scientifique, le célèbre exercice ENIGMA sur le E-Lang : http://elang.ujf-grenoble.fr/enigma/noauth.html Vous retrouverez plusieurs autres sites avec leurs particularités sur ce lien : www.grenoble-universites.fr/apprendrelangues

En résumé, il ne faut pas se méfier du E-Lang, ni des autres outils équivalents mis à la disposition des étudiants. Nous vous encourageant vivement à utiliser tous les outils ; sous prétexte qu’ils ont chacun un objectif précis ; vous en sortirez donc avec plusieurs atouts : un vocabulaire enrichi et une culture acquise de la langue. Quant au devenir d’E-Lang, nous espérons qu’il sera dans le futur plus qu’un site à rôle pédagogique et s’étendra à un service d’échange entre étudiants et professeurs. Sortez du bureau virtuel, casque aux oreilles, à vos claviers et souris(cf article d’Éric Lerouge), découvrez les joyaux des autres outils de travail numérique, voyagez à travers un autre monde, une nouvelle culture au travers des exercices et fonctions offert.Laissez-vous guider !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits