Une culture générale de l’internet...
UGA - 2019-2020 - Filipe Ferreira
contact@filipeferreira.com
Version imprimable Enregistrer au format PDF
Accueil du site > DLST Mag’ > Internet est-il violent ? > Le phénomène Happy Tree Friends


Auteur de l'article : Nina Chiaro

Le phénomène Happy Tree Friends

Happy Tree Friends est une série de dessins animés créée en 2000 qui fut diffusée en premier lieu sur le net, et dont le principe est assez simple : dans chacun des épisodes une bande de petits animaux mignons comme tout vont vivre une aventure à l’issue de laquelle la plupart (si ce n’est tous) seront morts ou mutilés. Cependant, la mort et mutilation des personnages est toujours incluse dans une histoire qui commence bien au début, puis va dégénérer et aboutir au résultat final souvent grâce à une sorte d’effet domino. Les décés des héros seront toujours mis en scènes de manière drôle et inventive.

JPG - 66.9 ko
source : http://www.flickr.com/photos/94729857@N00/232847578/

Voici comment les pères cette série, Kenn Navarro et Rhode Montijo, expliquent leur idée des Happy Tree Friends : " Le concept de Happy Tree Friends repose sur une violence de cartoon avec laquelle la plupart d’entre nous avons grandi. Nous trouvions qu’il manquait cette violence dans les dessins animés actuels, nous avons ainsi voulu combler ce vide et vous rendre de cette façon, vous spectateurs, sains et heureux !" Je n’ai pas trouvé beaucoup d’information sur ces deux personnages, si ce n’est quelques « indiscrétions » fournises par le site officiel français qui me paraissent très révélatrices, donc plutôt intéressantes : Enfant, Montijo voulait être vétérinaire mais y a renoncé dès qu’il a appris que ce métier ne consistait pas à achever les animaux mais à les sauver. En ce qui concerne Navarro, il paraîtrait que ses animaux domestiques avaient tendance à « disparaître mystérieusement » sans que l’on sache ce qu’il leur était arrivé...

C’est en 2000 que la société Mondo Media a permis à cette série de voir le jour. Le succès fut rapidement au rendez-vous : après un mois de diffusion plus de 6 millions de connections étaient déjà enregistrées. Aujourd’hui, chacun des épisodes a été vu plus de 15 millions de fois.

Ce succès peut en parti s’expliquer par la grande accessibilité des épisodes : tapez la recherche « Happy Tree Friends » sur des sites comme Dailymotion ou Youtube et vous aurez des liens vers des dizaines d’épisodes mis en ligne par des internautes du monde entier. Il est en effet très facile de faire diffuser une vidéo via ces sites : la seule véritable condition est d’avoir la vidéo sur son ordinateur. La mettre en ligne est ensuite à la portée de tout le monde. Une fois en ligne, la vidéo est accessible au monde entier. Ces sites étant très visités, beaucoup de gens en viennent à visionner des épisodes (par fois par hasard) et peuvent ensuite les faire connaître à leurs amis (via des forums, le tchat ou de visu).

C’est en partie à cause de cette grande accessibilité que j’ai choisi cette série pour illustrer ce qu’est la violence sur internet : vous avez librement et très facilement accès à ces vidéos, mais à aucun moment vous ne serez prévenus de la violence de ce que vous allez voir. La seule information fournie est une image de la vidéo qui montrera tantôt un des passages gores, tantôt un petit animal mignon. Cette grande disponibilité et le peu de mise en garde sont à mon avis ce qui représente le mieux la violence sur internet.

JPG - 73.3 ko
source : http://www.flickr.com/photos/94729857@N00/232847672/

Evidemment, qui dit violence dit réactions, mais surtout diversité des réactions car chaque personne réagira différemment à une même image. C’est pourquoi je vous propose d’observer les réactions positives et négatives à Happy Tree Friends à travers des témoignages trouvés sur internet et des interviews.

Tout d’abord et il semble que ce soit la majorité des réactions, il y a les personnes qui aiment voir qui sont fans (comme Vanessa) des Happy Tree Friends. Le succès des Happy Tree Friends semble reposer sur le côté comique des épisodes et le « côté psychopathe » enfoui en nous. Lorsque l’on regarde un épisode pour la première fois on se dit que c’est quand même assez violent et gore, mais l’on ne peut s’empêcher d’en rire, tant le scénario paraît improbable et les mésaventures de ces petits animaux poussées à l’extrême. Ensuite il est possible de se prendre au jeu et d’en venir à anticiper les événements en se demandant si les auteurs vont vraiment oser faire subir quelque chose d’aussi horrible à un être si mignon. Ce côté mignon est aussi en cause car il nous rend les personnages sympathiques et très attachants. Il crée aussi un gros décalage avec le côté gore, ce qui nous permet d’adopter une certaine distance avec tous les accidents qui se produisent dans chaque épisode. Enfin on peut dire que les Happy Tree Friends titillent le côté un peu sadique ou psychopathe que l’on peut avoir en nous. On éprouve un certain amusement à voir ces petits personnages se faire masacrer, de manières si inventives qui plus est. Car c’est vraiment grâce à cette inventivité et à la diversification des histoires que l’on ne se lasse pas, qu’on y revient.

Toutefois, il peut arriver (et c’est mon cas) que l’on apprécie jusqu’à une certaine mesure seulement. Si les premiers épisodes peuvent être source de bonne rigolade, le côté gore est parfois un peu lourd et un peu trop développé. Ainsi, lorsque l’on visionne beaucoup d’épisodes à la suite ou dans un laps de temps réduit, on en vient à être un peu écoeuré, à trouver l’humour un peu limite. Pour ma part les Happy Tree Friends sont donc à consommer avec modération...

Pour finir, il y a les réactions (apparemment) minoritaires, mais beaucoup plus « violentes » de ceux qui n’apprécient pas les Happy Tree Friends. Là encore le mélange du mignon et du gore ainsi que l’humour en sont l’origine, mais aussi le manque de prévention lors du visionnage des vidéos. Les gens qui n’aiment pas n’arrivent généralement pas à saisir l’humour des Happy Tree Friends, qu’ils jugent trop violent ou inutile. Le problème vient aussi de l’absence d’avertissement : au début de l’épisode, tout nous annonce une série pour les enfants avec de magnifiques petits animaux tous gentillets, jusqu’au clash. On voit alors le côté gore et sadique et si l’on ne s’y attend pas, c’est quelque chose qui peut vraiment choquer (plus ou moins selon les épisodes évidemment). On se « prend vraiment en pleine figure » toute la violence de la série. Les Happy Tree Friends soulèvent aussi la question d’une société où les gens en viennent à apprécier la violence et parfois même à la rechercher. Certaines personnes comme Enzo se refusent à jouer ce jeu et à se complaire dedans, ce qui les amène à rejeter cette série.

Les Happy Tree Friends ont néanmoins un grand succès qui semble fait pour durer puisque la série est désormais diffusée sur des chaînes de télévision du monde entier. Et la sortie du film Happy Tree Friends en mai 2006 n’a sans doute fait qu’augmenter le nombre de fans et fait davantage connaître la série. Avec ces extensions à la télévision et au cinéma le problème de la prévention pour les enfants sera d’autant plus présent, et amènera peut-être une discussion sur la possibilité d’avertir le jeune public de la violence de cette série sur le net également.

JPG - 147.9 ko
source : http://www.flickr.com/photos/22007612@N05/2167794817/

Voici quelques liens vers des épisodes des Happy Tree Friends :

http://youtube.com/watch ?v=MnfLiYFl9T4

http://youtube.com/watch ?v=jmG3A7yvn9Y

http://youtube.com/watch ?v=Vsscl6myXqI

Sources :

http://www.happytreefriends.fr/index.php

http://www.animeka.com/animes/detail/happy-tree-friends.html

http://fr.answers.yahoo.com/question/index ?qid=20070620110548AA5RgZh

http://www.allocine.fr/film/anecdote_gen_cfilm=109280.html

www.youtube.com

www.dailymotion.com



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Mentions légales | Crédits